Cliquez sur la carte pour vous situer

PHOTOVOLTAÏQUE

THERMIQUE

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT

INSTITUTIONNEL

ALGÉRIE

Baisse des cours du pétrole: vers une diversification des sources d’énergie?

Le 23 septembre 2015

Détentrice de la seconde plus grande réserve de gaz d’Afrique et de la troisième plus grande réserve de pétrole du continent, l’Algérie a récemment revu à la hausse ses objectifs d’ici à 2030 en terme d’énergies renouvelables, encourageant une plus grande diversification de la consommation intérieure.
Les experts sont unanimes, l’Algérie doit adopter un modèle de transition énergétique basé sur les énergies renouvelables, afin de parvenir à une sécurité en la matière, en particulier face à ce contexte marqué par la baisse des prix du pétrole.
Conscient de l’impérieuse nécessité de diversification des sources d’énergie, l’Algérie a mis en place, en 2011, un ambitieux programme qui s’étalera jusqu’à l’horizon 2030.
Le projet consiste à  installer une puissance d’origine renouvelable de près de 22.000 MW, ce qui permettra d’augmenter la part de l’électricité générée par des sources renouvelables, tous types confondus, à plus de 27% de la production nationale, comme souligné d’ailleurs récemment par le ministre de l’Energie, M. Salah Khebri.
Il faut dire que le secteur de l’énergie vise à réaliser le programme des énergies renouvelables et ce, en réduisant le coût élevé de leur exploitation, après l’acquisition de l’expérience dans ce domaine, la mobilisation des universités et des centres de recherches et la fabrication de panneaux solaires et d’appareils utilisés localement.

 

contact: yasmina.elaoufir@ines-solaire.org