Cliquez sur la carte pour vous situer

PHOTOVOLTAÏQUE

INSTITUTIONNEL

ALGÉRIE

L'Algérie s'engage à réduire ses émissions de GES

Le 04 septembre 2015

Le 4 septembre 2015, l’Algérie a soumis son nouveau plan d'action climat à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Le pays s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 7% d’ici 2030. Cette proportion pourrait être étendue à 22% avec le support de la communauté internationale.

Pour atteindre ses objectifs, le pays compte exploiter ses capacités en matière d’énergies renouvelables en produisant 27% de son électricité à partir de sources renouvelables. Le pays dispose d'un des gisements solaires les plus élevés au monde, estimé à plus de 5 milliards de gigawattheures par an (GWh/an) et de 2500 heures d’ensoleillement par an en moyenne.

D’autres mesures relatives à la gestion des déchets, au transport et à la foresterie permettrons d’atteindre cet objectif.

Le document d’engagement a appelé à la « solidarité internationale » afin de mitiger les effets du réchauffement climatique ressentis dans le pays. Au cours des dernières décennies, la pluviométrie, par exemple, a diminué de 30%, forçant ainsi des milliers de fermiers à l’exode rural.

Source: INDC Algérie

Contact: yasmina.elaoufir@ines-solaire.org