Cliquez sur la carte pour vous situer

PHOTOVOLTAÏQUE

THERMIQUE

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

INSTITUTIONNEL

MAROC

La libéralisation du secteur électrique marocain prend forme

Le 18 septembre 2015

Le Conseil de Gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du Gouvernement, Abdelilah Benkirane, a adopté le projet de loi n 48-15 relative à la régulation du secteur de l’électricité.

Ce projet de loi, présenté par le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, intervient pour accompagner les mutations profondes que connait le secteur des énergies renouvelables et afin d’accroître l’attractivité du secteur des énergies renouvelables pour les investisseurs privés et permettre à terme au Royaume de converger vers le marché européen de l’énergie, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi.

Pour renforcer le nouveau cadre législatif, M. El Khalfi qui donnait lecture à un communiqué à l'issue du conseil, a fait état de la mise en place d’une Autorité Nationale de Régulation de l’Electricité (ANRE) indépendante qui veille au bon fonctionnement du marché libre de l’électricité et régule l’accès des auto-producteurs au réseau de transport national ayant droit d’y accéder, conformément à la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables.

Pour le ministre, la création de cette autorité de régulation permettra de donner un signal fort aux investisseurs privés et d’accompagner les évolutions futures que connaîtra le secteur de l’électricité.

 

Texte de loi n 48-15 relative à la régulation du secteur de l’électricité