Cliquez sur la carte pour vous situer

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

INSTITUTIONNEL

Les prix bas tuent le reflexe de l'efficacité énergétique

Le 26 mars 2015

Des chiffres qui résument le malaise que crée la politique des subventions du pétrole en Algérie: selon un nouveau rapport de la Banque Mondiale, « les subventions à l’énergie auraient coûté au Trésor public environ 20 milliards de dollars en 2014, ce qui représente le tiers du budget annuel de l’Etat ». L’institution financière internationale ajoute que « 10% de la population la plus aisée consomment plus de carburant que les 90% restants de la population ». 

Par conséquent, « les très bas prix du carburant ont tué chez les Algériens le réflexe de l’efficacité énergétique et du comportement responsable ». Face à ce constat, la Banque recommande « une rationalisation des subventions et autres transferts sociaux directs et indirects ». 

Source: El Watan
Contacte: jorn.fritzenkotter@ines-solaire.org