Cliquez sur la carte pour vous situer

PHOTOVOLTAÏQUE

THERMIQUE

INSTITUTIONNEL

ENTREPRISE

FRANCE

MAROC

TUNISIE

ALGÉRIE

Le PSM repris par des industriels

Le 25 octobre 2015

Lancé en 2008 à l’initiative de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée, le Plan Solaire Méditerranéen (PSM) est resté lettre morte jusqu’à aujourd’hui. Si les effets d’annonce se sont succédés, un certain flou demeure quant aux réalisations concrètes du projet. Aujourd’hui les choses changent. L’association PSM repart, et se teinte d’un caractère industriel. Ses fondateurs et membres, Christian Stoffaës et Hervé Pouliquen, nous expliquent leur démarche. L’abandon des initiatives Desertec et Medgrid a laissé un certain vide industriel sur le marché du solaire en Méditerranée. Ils comptent y remédier en développant le PSM comme une plateforme de coordination et d’appui à la filière industrielle solaire française. Leurs objectifs :

  • Organiser une plateforme industrielle pour se présenter de manière groupée et être catalyseur et accélérateur de projets pour ses membres.
  • Se rapprocher des organisations internationales et européennes pour faciliter la recherche de financements des projets de promotion du solaire en Méditerranée.
  • Organiser et stimuler les échanges d’informations dans le réseau en mettant l’accent sur l’amorçage de projets et l’aide au développement des marchés, en particulier au Sud.

Les complémentarités de SoMed et de l’association PSM ont amené les deux réseaux à s’associer. Les deux partenaires prévoient de développer des actions conjointes à l’horizon 2016.  

Par Charline Dufournet

contact: charline.dufournet@ines-solaire.org