Cliquez sur la carte pour vous situer

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

PHOTOVOLTAÏQUE

INSTITUTIONNEL

MAROC

Un nouveau prêt qui vaut plus de 120 milliards de dirhams

Le 28 avril 2015

Le Maroc reçoit un nouveau soutien dans ses efforts pour réduire sa dépendance aux combustibles fossiles importés. Avec ce prêt accordé par la Banque Mondiale, l’Office nationale de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) construira une centrale photovoltaïque de 25 MW.

La finalisation du projet Noor Tafilalet, constitué de quatre centrales photovoltaïques de 25 MW chacune, est prévue pour 2016. Le financement n'était pas assuré jusqu'à présent car les négociations avec la Banque Mondiale stagnaient depuis 2014. Le plan solaire de l'ONEE vise une puissance installée totale d'environ 400 MW pour un coût avoisinant huit milliards de dirhams (740 millions d'Euros).

Le prêt de 122 milliards de dirhams est accompagné d'un deuxième prêt de 240 millions de dirhams (22 millions d'Euros) du Fonds pour les Technologies Propres. Ainsi, les fonds sont également destinés à soutenir les projets d'efficacité énergétique.

Charles Cormie, le chef au pôle Energie de la Banque mondiale, explique les objectifs derrière cette action: « Nous soutiendrons le déploiement d'un programme novateur de protection des revenus afin d'améliorer les recettes de l'ONEE avec l'installation de compteurs intelligents et des infrastructures sophistiquées de mesure pour les gros comptes clients. »

Le projet financera l'installation de compteurs horaires, permettant ainsi à plus de 292 000 personnes de bénéficier de tarifs avantageux pendant les heures creuses. Enfin, il devrait contribuer à la réduction des émissions de gaz à effets de serre, évitant pendant toute sa durée de vie le rejet de 1,95 million de CO2.

Source: Maghreb Emergent
Contact: jorn.fritzenkotter@ines-solaire.org