Cliquez sur la carte pour vous situer

PHOTOVOLTAÏQUE

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT

ALGÉRIE

Une nouvelle avancée pour la recherche sur le solaire

Le 18 Mai 2015

Cet articlé a été publié par le CDER, partenaire de SoMed!

L’Université des Sciences et de la technologie d’Oran Mohamed Boudiaf (USTO-MB) a acquis un four à induction, équipement de pointe, dans le cadre du programme de coopération algéro-japonais «Sahara Solar Breeder» (SSB) portant sur les technologies solaires.

«Cette dotation est une première en milieu universitaire à l’échelle africaine», a précisé Amine Boudghène Stambouli dans une déclaration à l’APS à la veille de la tenue du 5ème Forum Asie-Afrique sur l’énergie durable prévu à l’Université de Tsukuba (Japon).

« Le four à induction, dont la mise en service est prévue en juin prochain, permettra à l’USTO-MB de produire du silicium à un niveau de pureté inégalé par les autres techniques », a expliqué cet enseignant-chercheur, également co-président du Forum qui se tient au Japon.

Le silicium, puisé du sable, est un matériau essentiel dans la composante des cellules photovoltaïques permettant le captage du rayonnement solaire en vue de sa transformation en énergie électrique.

Une dizaine de chercheurs algériens accompagne le Pr Stambouli au 5ème Forum Asie-Afrique sur l’énergie durable, dont objectif est d’évaluer l’avancement du programme SSB, qui est à sa cinquième et dernière année d’activité.

« Sahara solar breeder » (ou élevage de fermes solaires) a donné lieu à une étude de faisabilité d’un projet d’envergure de production électrique à partir du Sahara en vue de son acheminement vers le nord du pays, via des câbles supraconducteurs.

Trois établissements algériens sont partenaires de cette opération, à savoir l’USTO-MB, l’Université Tahar Moulay de Saïda (UTMS) et l’Unité de recherche en énergies renouvelables en milieu saharien d’Adrar (URER/MS).

La partie japonaise est formée, quant à elle, d’un consortium de huit universités et instituts de recherche, avec le soutien financier de deux agences japonaises pour la coopération internationale (JICA) et le développement scientifique et technologique (JSTA).

Contact:jorn;fritzenkotter@ines-solaire.org