Cliquez sur la carte pour vous situer

THERMIQUE

-

CSP

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT

ENTREPRISE

Une technologie Fresnel 100% marocaine

Le 03 avril 2015

L’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) fait part des dernières avancées du projet CHAMS1 dans un communiqué publié sur son site. Pour la première fois, la technologie Fresnel a été installée au Maroc, et cela grâce à un effort des entreprises locales avant tout.

L’objectif principal du projet « CHAMS1 », lancé en janvier 2013, est le développement du premier champ solaire à concentration de type Fresnel innovant, à faible coût, et 100% Marocain. Ce projet de R&D a été couronné dernièrement par la réalisation de la première installation préindustrielle à concentration solaire au Maroc basée sur la technologie de Fresnel mise en place dans la plateforme de test, de recherche et de formation « Green Energy Park » à Ben Guerir.

Ce projet innovant est financé par l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) dans le cadre de l’appel à projet INNOTHERM I. L’objectif de cet appel est d’encourager les chercheurs et les industriels dans la conception et la réalisation de solutions techniques, innovantes et 100 % marocaines utilisant le solaire thermodynamique. 

Fruit de la collaboration de l’équipe Energétique et Energies renouvelables de l’Ecole Nationale supérieure d’Arts et Métiers de Meknès de l’Université Moulay Ismail, et de deux partenaires industriels, à savoir, la société INTER TRIDIM spécialisée dans la construction métallique (Maroc) et l’entreprise AQYLON (France), le projet « CHAMS I » a démarré en Janvier 2013 avec un budget global de 5 millions de Dirhams. Le consortium a entièrement développé cette technologie et a atteint un pourcentage d’intégration industrielle locale de plus de 90% dans la réalisation du pilote préindustriel désormais installé sur la plateforme Green Energy Park de Ben Guerir.

L’installation qu’a pu développer le consortium va permettre l’optimisation des performances du champ solaire et la réduction des coûts à moins de 1000 Dh/m², avec une conception et une réalisation presque entièrement faites au Maroc (plus de 90 % d’intégration industrielle), sachant que le prix moyen actuel est supérieure à 2000 Dh/m².

Cette avancée s’inscrit dans le cadre d’un large programme de R&D porté par l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) pour accompagner la stratégie énergétique nationale pilotée par les Ministères de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. Elle implique plusieurs chercheurs et doctorants et vise à moyen terme l’exploitation du champ solaire dans diverses applications industrielles, telles que la climatisation, le chauffage et la production de vapeur.

La première application sera développée dans le cadre du projet ‘’COLDSUN’’, porté par le même consortium et également financé par l'IRESEN dans le cadre de l’appel à projet INNOTHERM III. Le but de ce projet est de réaliser, dans les deux prochaines années, la première centrale solaire thermodynamique marocaine à caractère industriel d’une puissance de 300 KW destinée spécialement à la climatisation.

Source: IRESEN
Contact: jorn.fritzenkotter@ines-solaire.org